Etre dans ses petits souliers

 

Vous l’aurez peut être deviné, cette expression ne signifie pas tenter de rechausser les souliers vernis de sa tendre enfance.

Elle trouve son origine au XIXe siècle (attestée vers 1830) et désignait quelqu’un de malade. Le sens a évolué au cours du temps. Face à une situation qui la met mal à l’aise, on dira aujourd’hui d’une personne qu’elle est dans ses petits souliers. En effet, elle donne ainsi l’impression d’évoluer dans des chaussures trop étroites.

Publicités

Une réflexion sur “Etre dans ses petits souliers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s