La ballerine et son histoire

On la retrouve dans tous les shoesing féminins : l’histoire de la ballerine débute au 20ème siècle avec un certain Jacob Bloch. En 1932, cet Australien d’origine crée des chaussures pour faciliter la danse dans son atelier londonien : il les surnomme les ballerines. Le terme « ballerine » qui date du 16ème siècle désigne à la base une danseuse professionnelle de ballet. En 1947, Rose Repetto, confectionne à son fils danseur des chaussons de danse très confortables grâce à une méthode qui consiste à coudre la semelle du chausson à l’envers et à la retourner ensuite. Ces chaussures connaissent un véritable succès grâce à la popularité de son fils. C’est ensuite Brigitte Bardot qui va détourner l’usage de la ballerine à un usage citadin. Elle demande à l’entreprise Repetto en 1956 de lui créer une ballerine confortable pour la ville. Elle porte pour la première fois une ballerine citadine rouge qui se nomme « Cendrillon »  dans le film « Et Dieu créa la femme ».

Liberty-Camille-Brigitte-Bardot-Repetto-rouge-BB-blog-mode

A partir de là, la ballerine va commencer à être portée par toutes les générations. Audrey Hepburn est également une des premières à avoir porté la ballerine qui va être confectionnée par les grandes marques de luxe tels que Chanel et Lanvin. La ballerine est aujourd’hui un incontournable pour les femmes en matière de mode et est vendue par toutes les marques de prêt-à-porter de toutes les couleurs et de toutes les formes.

Publicités

3 réflexions sur “La ballerine et son histoire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s