Critique d’art et proverbe grec!

« Savetier, borne ta critique à la chaussure! »

Nous devons cette phrase à une personnalité de la Grèce antique.

Apelle de Cos était un des plus grands artistes de son temps. On raconte qu’il était le seul peintre habilité à faire le portrait d’Alexandre le Grand.

Tout cela est bien joli me direz- vous mais quel est le rapport avec notre expression? J’y viens!

« Vénus anadyomène » – fresque de Pompei d’après un original d’Apelle (aujourd’hui disparu)

Un jour, un cordonnier vit un tableau du maître. Il critiqua la manière dont ce dernier représentait une sandale. Il allait enchaîner avec un jugement sur le reste de l’oeuvre.

En guise de réponse, Apelle lança alors cette fameuse phrase lui intimant du même coup de ne pas poursuivre plus avant ses remarques désobligeantes.

Cette citation fait comprendre aux autres de limiter leurs critiques à ce qu’ils connaissent. Il s’adresse aux personnes qui veulent parler en connaisseurs d’un domaine hors de leur champ de compétences.

C’est du moins les propos qui lui prête l’auteur romain Pline l’Ancien dans son « Histoire naturelle » :

« Sutor, ne supra crepidam (« Cordonnier, pas plus haut que la chaussure  »)

Cependant, leur véracité historique ne peut être vérifiée. La vie des personnages de cette époque est souvent mal connue. Cela leur confère un aspect semi- légendaire.

Ils nous ont tout de même légué un beau proverbe sur le thème de la chaussure.

« Sandales de Sisyphe » – statue du sanctuaire de Delphes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s