Critique d’art et proverbe grec!

« Savetier, borne ta critique à la chaussure! »

Nous devons cette phrase à une personnalité de la Grèce antique.

Apelle de Cos était un des plus grands artistes de son temps. On raconte qu’il était le seul peintre habilité à faire le portrait d’Alexandre le Grand.

Tout cela est bien joli me direz- vous mais quel est le rapport avec notre expression? J’y viens!

« Vénus anadyomène » – fresque de Pompei d’après un original d’Apelle (aujourd’hui disparu)

Un jour, un cordonnier vit un tableau du maître. Il critiqua la manière dont ce dernier représentait une sandale. Il allait enchaîner avec un jugement sur le reste de l’oeuvre.

En guise de réponse, Apelle lança alors cette fameuse phrase lui intimant du même coup de ne pas poursuivre plus avant ses remarques désobligeantes.

Cette citation fait comprendre aux autres de limiter leurs critiques à ce qu’ils connaissent. Il s’adresse aux personnes qui veulent parler en connaisseurs d’un domaine hors de leur champ de compétences.

C’est du moins les propos qui lui prête l’auteur romain Pline l’Ancien dans son « Histoire naturelle » :

« Sutor, ne supra crepidam (« Cordonnier, pas plus haut que la chaussure  »)

Cependant, leur véracité historique ne peut être vérifiée. La vie des personnages de cette époque est souvent mal connue. Cela leur confère un aspect semi- légendaire.

Ils nous ont tout de même légué un beau proverbe sur le thème de la chaussure.

« Sandales de Sisyphe » – statue du sanctuaire de Delphes.

Publicités

Etre dans ses petits souliers

 

Vous l’aurez peut être deviné, cette expression ne signifie pas tenter de rechausser les souliers vernis de sa tendre enfance.

Elle trouve son origine au XIXe siècle (attestée vers 1830) et désignait quelqu’un de malade. Le sens a évolué au cours du temps. Face à une situation qui la met mal à l’aise, on dira aujourd’hui d’une personne qu’elle est dans ses petits souliers. En effet, elle donne ainsi l’impression d’évoluer dans des chaussures trop étroites.

Avoir un caillou dans la chaussure

Image

Vous avez surement dû avoir ne serait ce qu’une fois dans votre vie un caillou dans votre chaussure. Qu’il soit petit ou grand, ce caillou vous gênera ou vous fera mal tout au long de la journée à mesure que vous marchez. Une question se pose alors : dois-je l’enlever et prendre mon temps afin de m’en débarrasser afin d’être tranquille par la suite ou bien continuer tout en prenant le risque d’avoir mal ?

Dans cette citation, le petit caillou fait référence à une situation désagréable, des problèmes à laquelle nous sommes confrontés dans la vie de tous les jours. Comme le petit caillou dans notre chaussure, on hésite à s’en débarrasser au risque de perdre du temps. Le temps fait référence au résultat, ce qui veut dire que si la personne ne prend pas une décision radicale pour changer les choses, c’est par peur du résultat ou de l’inconnu. Si vous êtes confrontés à ce genre situation, rappelez vous du proverbe qui dit « ne remettez jamais à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui » car cela ne reviendra qu’à repousser l’échéance et non la résoudre.